Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05.04.2013

Démonstration d'Orsières 2013

Après mes deux participations de 2007 et 2008 en tant qu’adjoint pour les commissaires, je n’avais pas pu retourner à la démo d’Orsières. Cette année, elle a été avancée en mars suite à un manque de dates.

Sous un fort régime de foehn, le temps était plutôt frais
. Les organisateurs ont privilégiés le soutien de commissaires expérimentés, actifs tout au long de l’année, car cela a beau être une démo, les voitures se suivent tout de même de prêt, et il faut être concentré et réactif en cas de problème. Ayant également trouvé quelqu’un pour me remplacer suite à mes absences, je me suis retrouvé sur un poste ; aux garages, soit le 1er poste du circuit. J’ai ainsi pu découvrir la chicane qui avait été rajoutée il y a quelques années pour couper la vitesse, afin que le grillage de l’entreprise voisine soit épargné. Et un pilote s’est fait surprendre, puis que cette chicane gauche-droite avant un nouveau gauche à 90 degrés pour continuer le parcours, est en fait sur une place en dévers. Du coup, au moment de sortir de la chicane, la voiture est restée en mode "droite", s’arrêtant à fleur du grillage, le véhicule suivant s’immobilisant tout juste sans le toucher. Pour ma part, le drapeau jaune est déjà agité, mais comme le bloqueur ne peut ni avancer ni reculer, j’averti le poste précédent et me place contre le véhicule pour être visible au plus vite, sauf que d’un seul coup, le drapeau se met en position fixe au-dessus de ma tête… car pris dans le fil barbelé qui est au sommet du grillage. De là deux solutions, je l’enlève à la main et les pilotes ne sont plus avertis, ou alors… j’arrache… Chose faite ! Par chance, le drapeau ne s’est pas transformé en post-it :-)

A côté de cela, certains n’ont pas compris qu’il y a des limites au "spectacle", même s’ils maîtrisent. Etonnant d’ailleurs qu’ils ne viennent pas faire ça avec leur voiture officielle… comme quoi…

Bravo à l’organisation qui année après année, fait en sorte que cette manifestation reste correcte, et dans le but premier, d’offrir aux mécaniques et aux pilotes, de pouvoir effectuer les prémices d’une nouvelle saison.