Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17.06.2013

Slalom de Romont 2013

Une nouvelle fois, la semaine a été belle, mais le week-end s’annonçait incertain… et comme Romont nous laisse parfois des souvenirs d’orage mémorable… Mieux que la météo, les commissaires ont répondu présent.
 
Romont.gifPour cette année, nouveau changement de poste, puisque je suis placé au portail. Un point de vue très intéressant puisque pour une fois, je verrai la chicane dans la descente de face. Mais ce n’est pas pour profiter du spectacle que l’on m’a mis là en priorité… mais bel et bien pour la gestion du passage public, qui donne accès au terrain avec vu sur les places. L’inconvénient est qu’ils doivent contourner la grande porte métallique, ce qui ne permet pas un déplacement très rapide. Il n’est donc pas possible, ou plutôt… très risqué de faire traverser entre les voitures, qui de plus, peuvent arriver avec des distances très variables, puisque nous sommes au milieu du parcours. Comme nous serons à 2 plus 1 aide de l’organisation, il ne devrait donc pas y avoir de gros souci (pour autant que certaines membres de l’organisation ne donnent pas de mauvaises idées au public…). 1er travail, rajouter de la banderole pour fermer les deux accès, puis que cela n’a pas été fait, histoire de sensibiliser visuellement les spectateurs, mais… il y en a malheureusement plus qui passe par-dessous sans rien demander que d’autres, il faut donc scruter tout déplacement autour de soi pour ne pas se faire surprendre, et être prêt à les rappeler à l’ordre, y.c. les parents avec enfants…

Samedi, mise à part quelques freinages loupés, dont un qui a directement pris le raccourci "portail - 1ère place" via le talus… (heureusement nos voitures avaient été parquées avec réflexion…), la journée aura été marquée par la grosse sortie de Michel (911 Turbo – L2), ayant perdu l’arrière de son bolide dans la chicane de la descente précédent le poste. Après une tentative de récupération, la voiture est venue percuter la glissière en mi-frontal. Une sortie que je n’ai pas vu, car en train justement de surveiller le maigre public du jour, mais le bruit m’a tout de suite fait comprendre que c’était sérieux… La voiture est appuyée contre la glissière, à contre sens. Je m’y précipite extincteur à la main. La glissière est arrachée sur 4 longueurs, et la voiture perd du liquide inhabituel. J’ouvre la portière passager et regarde comment il va. De là, il faut réfléchir rapidement… d’un côté : liquide bizarre, évacuation uniquement côté passager, de l’autre : gros choc d’une voiture pas forcément équipée course… je décide de le faire sortir, par précaution, mais reste à ces côtés, car comme pressenti, le contre choc viendra bel et bien, lorsqu’il m’agrippe soudainement par la taille… des moments toujours difficiles… L’erreur aura peut-être été de ne pas avoir fait appel au médecin, ce qui lui aurait permis de prendre du recul vis-à-vis du dépannage… à méditer… Le sol sera nettoyé, et la glissière remplacée par la fixation de bottes de paille, et la pose d’un double drapeau fixe pour signaler l’emplacement, en attendant la livraison d’une glissière provisoire de chantier autoroutier pour le lendemain.

affiche Romont 2013.jpgDimanche, le temps est encore bon, mais ça ne devrait pas durer… Le public bien plus présent que la veille, mais pas aussi nombreux que je m’y attendais. En 1ère manche essai, gros coups de chaud avec l’arrivée à Mac 13 de Valentin Revaz (Vectra B20 – E1). Sur un pédalier serré, il débraye au lieu de freiner… et perd ainsi plus de 10m, plantant sur une partie de bitume neuve, impossible de récupérer, il part dans l’échappatoire en laissant deux belles grosses marques au sol. N’arrivant pas à reculer tout de suite, je lui fais signe d’abandonner, le risque est trop grand au vu des vitesses des bolides de ce groupe. La voiture est alors poussée au fond de l’échappatoire, au cas où… Car 3 voitures plus tard… Philippe Raemy (306 2.0 GTI 6 – E1) se loupe aussi, fait le virage mais monte le talus, puis parviendra à repartir. Ça promet… Bon… l’échappatoire, c’est fait, le talus, c’est fait, reste le portail… heuuu… enfin non j’ai rien dit… la bordure extérieure en pierre, la bordure intérieure en granite, et le candélabre, qui est selon nous le plus mal barré de la journée… La chicane aura encore fait une victime, ou presque… Didier Golay (Funyo 4 – CN) se loupe et percute cônes et bloque sagex, qui vont lui arracher une conduite d’huile sur le côté… continuant son parcours, il quitte la zone en montant brutalement sur la bordure, et nous laisse ici et là de l’huile, qu’il faudra donc traiter, particulièrement au poste du menhir. L’endroit étant déjà glissant à la base, je vais donner un coup de mains. La 2e manche essai verra la pluie faire son apparition pour les formules… et de constater que certains prennent vraiment de gros risques pour rien, et du coup en font également prendre aux autres, en roulant en slic… disons-le franchement : du gros n’importe quoi ! Particulièrement de la part de Dominico Sergi (Cinquecento – E2-SH) se retrouvant à l’envers dans 1 virage sur 3…
L’après-midi a à peine commencée, qu’arrive Warren Newton (106 1.6 16V – N/ISN) qui subit comme un coup de raquette en sortie de chicane, et fait pareil chez nous, juste avant de se faire éjecter contre le… candélabre… ça… c’est fait ! Je stoppe les départs et vais vers lui, il est ok. La voiture fumant, je retire la paille et contrôle son état pour le dépannage, sans perdre de vue le pilote. Par sécurité, dans le cas d'un nouveau choc, j'ai délimité une zone de sécurité derrière le candélabre puisque celui-ci penchait sur la zone public.
 
Week-end très sympa, où le soleil à enfin fait son apparition malgré l’averse du jour, échappant tout de même de peu à un énorme orage en fin de réédition du matériel. Au vu de ce dernier, j’ai repris la route sans aller à la remise des prix. Coup de cœur du jour, ou de volant si vous préférez, les passages impressionnants à la chicane de Danny Krieg (Kadett C - IS).
 
www.course-romont.ch

***   ***   ***

Prochaines participations :

Slalom de Chamblon – à suivre…
Slalom de Bière – 22 et 23 juin 2013
CCôte la Berra – 6 et 7 juillet 2013

 

Commentaires

Salut, je te remercie pour l'article et je remercie encore les commissaires qui ont fait un magnifique travail lors de ma sortie de route. Vous êtes des gens remarquable et grace a vous, nous pouvons vivre notre passion en toute sécurité. Encore mille merci pour cette intervention et au plaisir de vous revoir lors d'une prochaine course.

Michel

Écrit par : Michel | 02.09.2013

Les commentaires sont fermés.