Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23.08.2013

Course de Côte St-Ursanne - Les Rangiers 2013

La 70e édition des Rangiers s’annonçait belle. Retrouvant ma collègue après son année sabbatique, nous ne savions néanmoins pas où nous serions placés… Comme de coutume, je suis arrivé le vendredi en milieu d’après-midi, le temps de faire un tour aux parcs et de voir quelques amis pilotes et "fahrer".

Affiche Rangiers 2013.jpgSamedi, le rendez-vous est à 4h45. Il verra le futur ex-Président du CO nous remercier, et avoir obtenu que le défraiement soit doublé, souhaitant qu’il soit encore plus grand, car notre travail est pour lui plus important que celui des "chemises blanches". Notre poste sera changé. Nous avons accepté exceptionnellement de laisser le 28 (le dernier avant la sortie de la forêt de La Combe) à son ancien détenteur de retour. Les habituels du 29 (la sortie de la forêt), eux aussi de retour après 3 ans d’absence, le chef de secteur nous a mis au 26 comme proposé, un endroit très rapide, en trajectoire mais en hauteur, très impressionnant et surtout… riche en émotion, puisqu’il s’agit justement de l’emplacement qui m’avait valu ma plus grosse intervention en 2007…
La matinée va passer comme une lettre à la poste (pour autant que le dicton tienne toujours), et finir à 11h30, ce qui nous laissera, après redescente des voitures, une pause de 12h à 13h, sur une zone où le soleil se fait de plus en plus présent. La grosse intervention du jour sera celle pour Philippe Siffert, qui est sorti au sommet du Petit Susten, comme le drifter Marc Fleury en 2007, mais là c’est la pédale de gaz qui est resté bloquée, envoyant la Porsche 906 de 1966 conduite par son père, dans le talus. Grosse frayeur puisqu’à l’envers, il ne pouvait pas s’en extraire. Chaud… comme la météo d’ailleurs. Chez nous, c’est calme, mis à part des passages très, très impressionnants à Mac 20…

Dimanche, retour en poste pour 6h. Il fait froid, d’une part parce qu’il fait… froid… 12°C, et parce qu’après avoir été 3 ans de suite en plein soleil au 29, on l’avait oublié… Mieux tout de même qu’au poste 28, puisque là-bas, pas de soleil avant 16h, et l’effet de la rivière est bien plus humide…
La 1ère manche course va nous rappeler que notre poste est dangereux… avec la sortie, au même endroit qu’en 2010… de Marcel Steiner (Osella FA30 - E2-SS), passant à deux doigts des commissaires, et ne se blessant heureusement pas avec la glissière… comme quoi, elles ne sont bien belles, mais ça ne résout pas tout… De quoi rester bien attentif, puisque notre poste est plus ou moins dans la même configuration…
La pause de midi sera légèrement plus courte que la veille. En dernière manche, alors que l’horaire est presque respecté, Steve Rinsoz (E30 - E1) va percuter le pilier du viaduc au bas de la piste, mais il continue. En passant devant nous, il fume, et ce n’est pas du drift. Le temps de contrôler la piste, celle-ci contient une trace d’huile… La cata, qui va se faire voir sur quasi toute la piste. Les commissaires ne l’ont pas annoncé, et le pilote, malgré une casse et de la fumée, n’a pas trouvé utile de s’arrêter ; acte stupide et dangereux, aussi bien pour le respect de sa mécanique, que pour la sécurité des poursuivants… Pour notre poste, une trace de 150m par 20cm, soit 38 longueurs de glissière ! pour une interruption de 50min, qui aurait pu être raccourcie avec de bons balais… C’est là que nous aurions encore plus apprécié le 4e ravitaillement du week-end qui a été annulé :-)

Dommage que ce genre d’événement viennent casser la bonne impression du week-end, qui a été excellent. De là… une question : 2014, au poste 28 ou au 26 ?

www.rangiers.ch

***   ***   ***

Prochaines participations :

Course de Côte Massongex - Vérossaz – 31 août et 1er septembre 2013
Slalom de Drognens – 28 et 29 septembre 2013 (incertain…)
Rallye d’Alsace WRC – 3 au 6 octobre 2013

Les commentaires sont fermés.