Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.09.2013

Slalom de Drognens 2013

Ma saison "piste" a pris un terme avec le slalom de Drognens, auquel je n’avais plus participé depuis sa présence au Championnat Suisse en 2010, et cette année encore il était incertain, hockey sur glace oblige. Comme le match n’avait lieu que le dimanche en fin de journée, et au vu du manque de commissaires, j’ai tout de même rejoint Romont, et ainsi effectué pour la 1ère fois, 10 jours de slalom d'une même saison.
 
ACAF - logo.jpgSamedi, en arrivant sur place, il fait plutôt nuit… manque d’éclairage ou plus l’habitude de ce slalom à cette époque de l’année ?.... Ca fait tout bizarre, à se demander si c’est le bon week-end. Mon poste sera le même qu’au mois de juin, soit le portail. Il devrait tout de même y avoir moins de public, donc plus facile à gérer, en compagnie d’un commissaire dont le service client auprès des pilotes est aussi bon que le mien… es-ce vraiment une bonne idée de nous mettre ensemble ?… De nombreux postes ne seront couverts que par une seule personne, un gros manque de commissaires, ajouté de plusieurs désistements de dernière minute n’ont pas facilité la tâche de notre responsable… Il y aurait même eu des commissaires se "pavanant" avec leur licence autour du coup dans le public. Très utile lorsqu’il s’agit d’une manifestation gratuite… et lorsque l’on fait cela, en principe on signale qu’on est là au cas où… mais que nenni… Dommage de finir la saison sur ce mauvais chiffre, mais il faut quand même signaler la présence de commissaires supplémentaires le dimanche, retenus pour raison professionnelle.  Du côté des infrastructures mises à mal en juin, le candélabre penche toujours autant, et une délimitation de sécurité a été faite à l’intérieur de la zone public ; bonne initiative. Pour ce qui est de la glissière de la chicane précédente, elle a été refaite à neuf, et surtout, ou devrai-je dire enfin (!) doublée jusqu’à son terme, un très grand bien pour les pilotes de formule, et une grosse appréhension de moins pour moi.

Coté course, la matinée va être perturbée avec l’arrivée du brouillard, sans pour autant qu’il n’y ait d’interruption, malgré une visibilité limite de poste en poste, voire de porte en porte… Autre gêne, les doubles départs dans les coupes de marque ; des numéros à 2x3 chiffres parfois simplifiés à 5 ou 4 chiffres au lieu de 6, barrés d’un simple scotch d’1cm de large… et quand il s’agit d’un "2" barré de droite à gauche c’est quasi impossible à voir pour les postes en pleine ligne droite. Il serait pas mal que les organisateurs exigent une numérotation complète afin d’éviter des problèmes, car quand c’est le cas, on vise en premier lieu les commissaires. Jusqu’à midi, une jante rappée contre la bordure, et un tête-à-queue. L’après-midi, une aide au poste du menhir suite à une fuite d’huile, alors que le soleil a refait une généreuse apparition. La casse du jour sera pour Maurice Juillerat (L3 – Alfa Romeo Arna TI), arrivant trop vite et finissant sur les cailloux en extérieur de virage. Il parviendra à repartir mais s’arrêtera tout de même en entrée de place. Du côté du ciel, quelques goûtes sont apparues, mais sans plus.

Dimanche matin, le brouillard est là d’entrée de jeu, et la piste est humide. Elle sèchera, mais la bruine reviendra à plusieurs reprises. La 1ère manche essai à peine débutée, c’est Bernard Rebeaud (E1 – Golf) qui va éjecter une pièce contre la glissière, et au freinage, la voiture percute le sol... puis au virage, elle se retrouve sur le disque de frein, alors que la roue elle, va traverser tout l’échappatoire, heureusement désertique, pour s’arrêter au poste du menhir, stoppée par la commissaire. Les deux voitures suivantes, avisées aux drapeaux, seront invitées à continuer leur parcours, le passage étant possible. On se dit alors que la journée pourrait être animée, mais pour ma part, il s’agira de ma seule intervention. Une matinée qui d’ailleurs se finira à… 11h02 !!! Après le repas de midi, j’ai été tenir compagnie à Grand-Maman au frein jusqu’à la fin de la 1ère manche course, avant de partir exceptionnellement avant la fin, pour aller donc officier au match, avec une pensée pour les collègues, puisque c’est en quittant la place d’arme que la pluie a fait son apparition.

Un grand merci à nos 2 hôtesses pour leur présence, pêche et décontraction du matin au soir.

Un grand merci à notre responsable Sarah, qui a effectué une grosse année, pas encore tout à fait terminée, mais qui aura bien mérité sa pause hivernale.

www.acaf.ch

***   ***   ***

Prochaines participations :

Rallye de France WRC en Alsace – 3 au 6 octobre 2013
Rallye International du Valais – 7 au 9 novembre 2013 (fin de saison)

Les commentaires sont fermés.