Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.05.2014

Tour de Romandie 2014

Le mois de mai s’annonçait difficile au moment d’effectuer mon programme de la saison, suite aux problèmes des services de piquet mentionnés précédemment. Après avoir sauvé le Rallye du Chablais en échangeant avec un collègue, que faire du reste ?… La date de Moudon, difficilement échangeable, mais finalement remis, donc affaire réglée. Un retour éventuel à Bure ? Qui n’aura pas lieu puisque remis début août, je ne pourrai pas y participer, étant de service pour le 1er Août et pour le Mémorial Orsières - Champex. Et le Tour de Romandie ? Au début, j’avais prévu de l’effectuer en ville avec le service du feu, mais les inscriptions ont été retirées, je me suis donc finalement inscrit via le responsable sécurité, le même qu’au RIV, vu que l’heure de passage n’est qu’en début d’après-midi. C’est donc l’occasion de prendre sur les quelques heures surnuméraires, et espérons-le, en les passant sous le soleil.

Affiche TdR14.jpgSo… quoi ? Ce vendredi matin, il pleut à ficelle !… Mais par chance, tout c’est arrêté à midi, et arrivé sur place à 12h30, même la température n’est pas trop mal. L’endroit quant à lui, est le moins sympathique de mes 4 participations au TdR, et de mes 6 participations en tout pour une course cycliste d’ailleurs, vu qu’il s’agit d’un chemin qui ne mène nul part, mais dont une présence est demandée, à Sembrancher en fin de descente du Col des Planches. L’étape elle, la 3e du Bouveret à Aigle, se compose de 4 cols, tous de 1ère catégorie ; Col des Planches, Champex-Lac, Les Giettes et Villars. Sur place, ma voiture est prévue pour bloquer un chemin, et moi gardant celui juste au-dessus. 1h avant, et avec 30min d’avance sur l’heure indiquée à la base, le responsable sécu passe et m’informe qu’il va faire venir un motard, afin de signaler le dernier pont en bois, 30m plus haut, car il est extrêmement glissant et surtout en pleine courbe. J’ai de plus posé un triopan à bonne distance pour sensibiliser les coureurs. D’entente avec le motard, car lui aussi c’est fait peur, nous avons bloqué mon chemin avec sa moto, et pendant que lui signalait le danger à la hauteur du pont, je me suis placé plus haut pour déjà faire ralentir non seulement les vélos, mais également les motos. Une bonne, voire idéale solution au vu du risque assez grand encouru.

Une fois le balai passé, je suis redescendu sur la plaine pour les voir passer. En face de la gare de Martigny-Bourg, un motard seul devait visiblement gérer à la fois un carrefour et signaler un îlot. Lui signifiant que j’avais déjà fonctionné, je lui ai donc proposé mon renfort, qu’il n’a évidemment pas refusé. Vu qu’il ne fait pas trop mauvais, que j’en ai le temps et que je suis encore chaud, autant se rendre utile. Et il y a eu pas mal de voitures, cherchant un endroit par où passer. Motard très sympa avec qui j’ai pu faire causette avant la fermeture stricte. Chef de groupe, ayant 10 collègues, c’était leur 3e mission du jour, après Aigle, puis la montée de Chemin (stresse pour y arriver car une échappée leur a fait prendre du retard). Pour la suite, 4e et dernière mission du côté d’Ollon. Les motards de la sécurité FMVs sont quelques 150 sur le TdR !

Une après-midi qui aurait été mieux sous le soleil, mais au vu de ce qui tombait le matin… j’ai eu de la chance. Et puis ce n’était pas si mal, avec en plus, 2 emplacements importants.

www.tdr.ch

***   ***   ***

Prochaines participations :

Slalom de Moudon – Reporté !
Rallye du Chablais – 23 et 24 mai
Slalom de Romont – 7 et 8 juin
Slalom de Chamblon – 21 et 22 juin

Les commentaires sont fermés.