Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26.08.2015

Slalom de Genève 2015

Pour ma 2e participation au Slalom de Genève, je retrouve le même poste que l’an passé, soit le portail situé au fond de la rampe donnant accès à la zone finale du P49. Un poste où le temps passe long… ou presque…

Genève-logo.jpgAvec un départ à l’intérieur des halles, une partie effectuée dans les deux sens, et un final sur une grande place de parc, ce slalom est bien particulier, du coup à mon poste, on a bien le temps de remettre les cônes en place, puisque les départs sont donnés toutes les 40 à 45 secondes. Et ce n’est pas plus mal, car tout comme la chicane au milieu de la rampe, la fameuse porte en diagonale du portail a encore (été) frappé cette année, et ce dans tous les groupes. Avec moi, un jeune nouveau, engagé de dernière minute par la responsable, suite à des commissaires, s’étant désengagés les derniers jours… Nous avons également appris que le papa du duo père-fils français, habitué depuis plusieurs années aux courses romandes, était décédé dernièrement des suites d’une maladie.

Samedi, le soleil est de la partie. Côté infrastructures, les protections de la route adjacente et de la cabine d’entrée du parc ont été améliorées, ne laissant cette fois quasi plus d’angles vifs. J’y ai rajouté comme l’an passé des affiches d’interdiction, plus des mini-cônes pour éviter que des voitures ne s’arrêtent ou ne parquent en bordure de piste, car apparemment par là, on aime bien faire soit l’un soit l’autre à même la route, au détriment des autres et des nombreux bus, pour regarder ce qui ce passe. En plus du poste, j’ai comme l’an passé effectué le contrôle radio pour la remontée des pilotes à contre sens, du parc d’arrivée au parc concurrent.

Dimanche, c’est couvert, et la pluie est annoncée pour 14-15h. Mais en fin de 1ère manche essai, c’est la grosse rincée, qui ne va pas durer très longtemps, mais assez pour embêter tout le monde. Petit hic, nous n’avons pas de drapeau de changement d’adhérence, le seul prévu est à la sortie de la halle. Pas des plus pratique, surtout que mon poste est un des 3 plus dangereux dans ces cas-là. Le week-end va très bien se passer, mise à part quelques frayeurs suite à des gros tapages de freins qui à trois reprises, et par sécurité, nous ont fait décoller de notre emplacement, avec en prime quelques ramassages de pièces. La météo quant-à-elle, aura été bien meilleure qu’annoncée, malgré une nouvelle averse en fin de 1ère manche course.

Ainsi s’achève mon 400e jour d’activité, qui sera suivi par un petit extra de dernière minute.

www.slalom-de-geneve.ch

***   ***   ***

Prochaines participations :

30 août – Swiss Downhill Cup Verbier
19-20 sept. – Course de Côte Châtel-St-Denis - Les Paccots
26-27 sept. – Slalom de Drognens
01-04 oct. – Tour de Corse WRC

Les commentaires sont fermés.