Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15.06.2017

Slalom de Romont 2017

Le Slalom de Romont a eu une grande peine à trouver des commissaires. Le samedi a vu des personnes seules en poste, alors que le dimanche était bien mieux couvert.

Romont.jpgSamedi, comme depuis 5 ans, je suis au portail, en compagnie d’une commissaire ayant déjà fonctionné en rallye, et nouvellement en slalom depuis Bière. L’endroit n’est pas forcément très animé, mais il permet de bien réexpliquer les bases. Il est surtout, et comme chaque année, un emplacement important, d’une part par la surveillance de l’échappatoire/emergency, et d’autre de la traversée public. Les 2 principaux événements ont été un concurrent qui est passé dans le pierrier en emportant le cône, puis un véhicule arrêté au sommet de la rampe, que le poste suivant est venu pousser, alors qu’il nous a fallu drapeauter les 4 suivants, avec un petit coup de chaud, car ayant eu la mauvaise idée après les deux premiers, de mettre les deux drapeaux dans la même main, au moment de les reprendre, ils étaient légèrement emmêlés… Ah si, il a aussi eu ce pseudo adulte, qui a dit à un gamin qu'il pouvait traverser la piste pour aller s'amuser ailleurs. A peine avais-je fini de lui donner mon point de vue à haute et explicite voix, que le 1er concurrent de la série passait... La soirée s'est passée comme de coutume dans la bonne humeur dans un bistro en ville.

Dimanche, nous sommes 3, ainsi rejoint par une nouvelle commissaire ayant été sur un autre poste le samedi ; il s’agit surtout d’une pilote qui n’a pas de pot… enfin… pas de sous pour faire toutes les courses qu’elle souhaiterait, et a répondu favorablement à l’appel de renfort ; un grand merci ! Avec une grande envie d’action, elle n’en a pas vraiment eu l’occasion, car la journée a été des plus calmes. Pas énormément de concurrents, très peu d’interventions, aucune frayeur, et du public mais sans plus, étant donné que les groupes en attente ont pu être passés sans soucis durant les coupures. On a même failli s’endormir… ou pas. Alors que le samedi s’est terminé à 16h30, le dimanche était poutsé à 16h (!) sous une chaleur estivale.

Place à Chamblon, où l’on va nettement moins s’ennuyer... A noter que l’édition 2018 a d’ores et déjà été annoncée avec un décalage d’1 semaine. A ce titre, les dates provisoires sont dans la colonne de droite, sous « Actualité
à Dates 2018 »

www.course-romont.ch

***   ***   ***

Prochaines participations :

Slalom de Chamblon – 24-25 juin
Slalom de Genève – 8-9 juillet
Autocross de Bure – 15-16 juillet

Écrire un commentaire