Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.04.2018

Tour du Léman Juniors 2018

Après une bonne expérience l’an passé, je me suis réengagé pour la sécurité de la 4e et dernière étape du Tour du Léman Juniors, faisant une boucle entre le Centre Mondial du Cyclisme UCI d’Aigle, et le village de Rennaz, avant de finir en côte jusqu’à l’ancienne usine thermique de Chavalon.

Affiche TDL 2018.jpgN’ayant pas eu de nouvelle du co-Président de l’étape, j’ai constaté sur le programme officiel qu’il avait laissé sa place, et j’ai donc contacté son remplaçant, qui à son tour a apprécié mon engagement, et notamment pour cet endroit de confiance qu’est le rond-point de la H144 à Rennaz, carrefour important de l’axe Evian - Villeneuve. Il faut savoir que comme partout, les bénévoles ne courent pas les rues, et de plus dans le cyclisme, il y a souvent des gens qui sont depuis quelques temps à la retraite, et qui ne sont plus trop à l’aise avec ce genre d’endroits sensibles. La course se fait selon la LCR, mais avec gestion des carrefours, et celui-là, il n’est pas triste, car ça roule assez fort, même avec de la signalisation. La boucle se fera à 3 reprises, soit 1 tour de plus que l’an passé ; chose appréciable dans ce genre d’engagement cycliste, car venir pour peu n’est pas très motivant. Qui dit 1 tour supplémentaire, dit aussi plus d’attardés au fil des tours, il faudra donc lâcher au compte goûte la circulation à partir de la mi-course, tout en étant prêt à bloquer dès que la suite arrivera, ou tout simplement, pour éviter que ceux qui arrivent dans le même sens que la course, ne bloquent les cyclistes alors qu’ils patientent à la perte de priorité. Autre petit inconvénient, l’étape se disputant le lundi de Pâques, la date tombe assez tôt cette année, avec du coup un lever de soleil retardé, tout en étant au dernier endroit du parcours où celui-ci fait son apparition, donc fraicheur programmée, et confirmée, avec en plus un ciel voilé et une légère bise. Comme quoi, on ne peut pas avoir les endroits les plus intéressants avec tous les avantages.

Le rendez-vous avec le responsable est à 9h, et sur ma fiche de poste, il n’y aucune photo, mais le texte « A l’appréciation de M. JF et de la police cantonale » ;-) A 9h15 je suis en place, et installe mon dispositif, soit 2x une signalisation avancée, la préparation d’un rabattement pour la double piste d’entrée au rond-point en guise de ralentisseur, un cône pour marquer les angles des îlots, et d’autres à portée de main en cas de besoin, car de base étant tout seul. A 10h, soit à l’heure du départ, je mets en place le rabattement, alors qu’arrivent 2 aides, qui vont rester en plein milieu des pistes du rond-point, même durant les 20 à 35 minutes d’attente entre les passages, alors que le trafic est dense ; ils m’ont fait un peu peur, surtout à l’approche du bus, ne comprenant pas tout de suite qu’il avait besoin de prendre toute la largeur pour tourner… Côté dispositif de tête de course, les véhicules étaient un peu plus espacés du peloton que l’an passé, ce qui a permis de libérer la route sans stress. Au dernier passage, la 1ère moto étant déjà en présélection, j’ai stoppé un véhicule qui était déjà engagé et non bloqué par mon collègue, mais à l’approche des échappés, il a continué à laisser couler, lui faisant alors signe qu’il avait intérêt à ne plus bouger. Le 3e motard a vu mon geste et s’est arrêté juste devant, tout en attendant quelques secondes le peloton pour le prendre en escorte. A son approche, l’automobiliste a décidé de faire une petite marche arrière… Malgré cela, tout c’est parfaitement bien passé, et pas vu la moindre présence policière, mais je préfère tout de même travailler seul, ou avec une connaissance de confiance, car un manque de concentration et surtout de… strictitude, peut avoir de graves conséquences.

Un gros carrefour, avec gestion du trafic, et signalement d’un changement de direction aux concurrents : j'adore ;-) 1ère cyclo du printemps effectuée, qui pourrait peut-être m’ouvrir encore quelques portes.

www.tourdulemanjuniors.ch

***

Prochaines participations :

Grand Prix Valloton – 8 avril
Critérium Jurassien – 13-14 avril
Slalom de Bière – 12-13 mai

Écrire un commentaire