Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27.09.2018

Slalom de Drognens 2018

La saison piste s’est terminée comme souvent à Drognens, et de forte belle façon puisque après Les Paccots, le soleil était encore de la partie.

ACAF - logo.jpgSamedi, je suis comme de coutume au portail, avec cette fois… 3 autres commissaires. Les effectifs sont apparemment bons. L’échappatoire quant-à-elle n’a finalement pas été modifiée vis-à-vis du public, et comme en 2018 il y a toujours des parents qui laissent leurs enfants s’asseoir face à une course automobile, il a fallu se déplacer plusieurs fois. Si avant l’arrivée du soleil sur le poste, la matinée a été plutôt fraîche, la journée a été belle, et bien, jusqu’à ce qu’un concurrent perde la maîtrise de sa Mini dans la chicane 2 postes avant nous, et ne pouvant la reprendre en main, a percuté la glissière en entrée de chicane du poste précédent, avant de traverser cette dernière, et finir sur le toit après avoir arraché une roue contre la bordure opposée. Parti aidé, sur place les collègues du poste, qui sont 3, ont juste oublié les drapeaux… détail. J’ai ensuite mis le pilote de côté, et tout en gardant un œil dessus avant l’arrivée du dispositif, la voiture a été remise sur les roues assez vite, pour ne pas qu’elle se vide, car ayant de plus une légère fumée, puis ramassage des pièces et balayage.
Durant la journée, j’ai eu la visite de mon ami Nicolas Paccaud, vice-président du GP Rétro Curtilles, dont nous avons échangé quelques impressions au lendemain de cette 1ère édition qui, suite à Ollon-Villars prévu en 2020, pourrait vivre une seconde édition en 2021.

Dimanche, toujours à 4 en poste, la nature souffre… le terrain piétiné la veille est jauni, aucune rosée à l’horizon(tal), et il fait visiblement un peu plus chaud. En fin de journée, le vent s’est levé, la tonnelle a donc été retirée, mais aucune pluie. Nous aurons 4 arrêts au poste, tous directement mis sans gêne dans l’échappatoire, soit une crevaison, un problème d’alimentation électrique, une gêne suite à un cône percuté précédemment, un câble de gaz rompu, et au poste précédent en même temps qu’une autre intervention sur le début du parcours, un cadran déboîté sur une formule. Mise à part deux gros freinages, c’est la Fiat X1/9 qui nous a fait un énorme passage en glisse à ras le cône extérieur. Niveau public, pas trop de problème cette année, les gens ont assez bien respecté pour une fois, mise à part celui qui m’a piqué mon rouleau de scotch quasi neuf, oublié juste en dessous d’une de mes affiches info pour le passage public ; t’as pas de scotch ? non mais allô quoi…

Fin donc de ma saison piste, qui aura été pas mal animée, en ayant une fois de plus, participé à l’ensemble des manches romandes à l’exception de Bure, tombant sur les reco du Chablais, avec de plus, quelques extras forts sympathiques.

***

Prochaines participations :

Fête de la Châtaigne Fully – 13-14 octobre (circulation)
Rallye Inter. du Valais – 19-20 octobre

Écrire un commentaire