Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.10.2019

Slalom de Drognens 2019

Bien qu’il y ait 2 matchs de hockey me concernant ce week-end-là, j’ai décidé de laisser les commandes à ma collègue, et ainsi participer au Slalom de Drognens, car cette édition pouvait faire l’objet d’une amélioration au niveau sécurité, élément que j’essaie de faire passer depuis quelques temps, voire années… et dont je pourrai en être également l’acteur. Si l’organisateur fait le pas, il est normal que je collabore en étant présent. Mais allait-elle vraiment être mise en place ?... Et bien oui ! Ma 60e manche du CS des Slaloms va bel et bien connaitre une amélioration, souhaitée, attendue, et nécessaire ! Merci à ceux qui l’on comprit, et à ceux qui suivront je l’espère à futur.

ACAF - logo.jpgSamedi, la liaison entre l’autoroute et la place d’arme est dans des trainées de brouillard, il fait 7°C… malgré cela, une mi-septembre incroyable, alors que le Gurnigel lui a ramassé… Je serai en poste avec une collègue ne fonctionnant qu’un jour, dont son copain ne peut pas rouler en cette fin de saison. A la remise du matériel, et pour ma 10e participation à cette version automnale de Romont, je suis comme de coutume au portail, et belle surprise, on me donne un drapeau rouge. Les discutions ont donc été convaincantes, Drognens a fait le pas, l’instaurant à mon poste, étant donné qu’il convient aux 4 conditions de base pour sa bonne mise en place (emplacement, visuel, dégagement, gestionnaire). Alors qu’on me donne des postes particuliers et de confiance un peu partout depuis 2007, en slalom romand, seul Bure l’utilisait jusqu’à ce jour, m’en ayant confié un à 4 reprises sur 5 participations. Certains diront que c’est un détail, et pourtant... quand on est toute l’année au bord de la piste, on sait différencier le secondaire du prioritaire. La matinée est fraiche et humide, tout comme la piste selon nombre de pilotes. Pour notre part, nous devrons attendre 11h pour être au soleil, celui-ci étant caché derrière les arbres. Niveau piste, un seul cône, mais surtout… la fin, on l’espère, des frayeurs avec le public, puisque suite aux divers incidents de ces dernières années, dont celui de cet été, la zone public dans l’échappatoire a été supprimée, et au vu du comportement des gens (dos à la piste, assis avec un enfant,…) c’est un soulagement.

Dimanche, je retrouve deux autres collègues, dont un qui était déjà là en juin, et connaissant donc les particularités du poste ; appréciable au vu du cumul d’éléments dont nous devons prendre garde sur cet emplacement. La température est meilleure, mais le ciel couvert, et donc, une luminosité pas tout à fait optimale au départ des premiers concurrents. La journée va être légèrement plus animée que la veille, sous les yeux d’un public nombreux dès le soleil revenu. Après avoir eu un véhicule passant dans l’ornement rocheux dont il a fallu retirer les cailloux éjectés, un autre y est par contre resté bloqué, lui faisant tout de suite signe de ne pas forcer au risque d’arracher sa lame avant, que nous avons retirée, lui permettant ainsi de pouvoir reculer sans avoir à être soulevé par le camion. Les 3 concurrents suivants ont été drapeautés par la collègue (au jaune et non au rouge, puisque cela passe et que nous sommes en manche essai), dont l’un n’a pas bien compris ce que signifie un double jaune, surtout avant un virage masqué… Autre élément qui m’a surpris, l’arrivée du service médical, se jetant presque sur le pilote pour l’emmener, alors qu’il m’aidait à démonter son spoiler. Malgré un geste d’apaisement et le fait de leur dire qu’il avait glissé sans taper n’a rien changé ; ils devraient se méfier, certains pilotes n’apprécient pas du tout ce genre de contact brusque après un incident… Plus tard, un pilote est arrivé au ralenti, et suivi de près, j’ai retiré un cône directionnel pour lui permettre de se mettre en sécurité dans l’échappatoire, chose qu’il a choisi de faire, mais j’ai presque eu peur que son poursuivant soit distrait et fasse la même chose… Le dernier événement est un pilote qui s’est loupé au freinage, et ayant dû faire marche arrière pour passer la porte, gêné, le suivant a été lui aussi mis en sécurité, alors qu’il a fallu répéter 3 fois à la Centrale le cas, malgré que pour une fois les liaisons étaient bonnes. Si le centraliste du lieu est bon, il a malheureusement tendance à trop répéter les choses, ce qui, au bout d’un moment, nous déconcentre et nous ne sommes plus aussi bien à l'écoute ; une situation pas top lorsqu’il faut de plus gérer un passage public traversant la piste. Alors que nous avions une grosse avance, c’est la centrale radio qui est tombée en panne, sans que personne ne s’en rende compte tout de suite, une situation qui aurait pu être délicate en cas d’incident sur la piste. Le dernier événement de la journée aura été un arrêt de course sur la fin du parcours cumulé à des gênés, mais l’absence de précision à la radio pour une éventuelle piste bloquée ou non, ne m’a pas permis de présenter le seul et unique drapeau rouge qui aurait pu être mis ce week-end. Côté course, mention spéciale à la nouvelle catégorie des Legends Cars.

A noter, que l’affaire Chamblon a abouti sur un constat négatif pour les commissaires. En effet, le pilote qui avait été classé second suite à une pénalité dont il n'aurait pas commise, a fait appel après la course conformément au CSI (Code Sportif International). Il a ainsi pu prouver par sa vidéo embarquée, que le cône qui a été noté contre lui était en fait... "déjà tombé par terre avant le passage" du pilote ! Le scratch lui a donc été réattribué. Collègues commissaires, vous êtes des bénévoles, mais surtout des officiels ! Vous avez le DEVOIR de rester attentif en tout temps à la piste.

Ainsi se termine ma saison piste par une belle satisfaction niveau sécurité, dont on espère une confirmation l’an prochain, et que d’autres suivent.

Merci à notre responsable Marc-Henri, qui laisse sa place à la relève.

> ACAF sur Facebook <

***   ***   ***

Prochaines manifestations :

Fête de la Châtaigne (circulation) – 12 et 13 octobre
Rallye Int. du Valais – 17 au 19 octobre

Écrire un commentaire